Librairie coiffard

17,50
par (Libraire)
16 novembre 2021

Conseillé par Manon R

Yu-Ling vit à Pékin depuis une dizaine d’années. C’est la nounou d’un petit garçon, Dada, fils unique d’une riche famille chinoise. Aujourd’hui Yu-Ling a organisé un pique-nique pour Dada. Accompagnée d’une certain Monsieur Courge, cette sortie est en fait un prétexte pour le faux kidnapping de l’enfant, le but étant d’obtenir une rançon dans l’espoir de changer de ville, de métier, de repartir à zéro. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Une fois partis pour ce fameux pique-nique, ils apprennent que le grand-père et le père de Dada ont été arrêtés pour corruption et que la mère s’est enfuie lâchement. Ils se retrouvent donc seuls avec l’enfant.

"L’Hotel du cygne" ouvre les portes sur le quotidien de cette nounou qui va devoir élever ce petit garçon. Ensemble ils forment une famille, un peu étrange, peu conventionnelle mais très touchante. D’un côté il y a Yu-Ling qui rêve d’une autre vie et de l’autre un enfant qui n’a qu’une envie, avoir des amis.

C’est un roman avec des situations loufoques, ce qui fait toute son originalité. Mais c’est surtout une très belle histoire, tout en sensibilité et qui met en lumière une Chine contemporaine, ses inégalités sociales et la solitude de l’enfant unique.

18,00
par (Libraire)
12 novembre 2021

Conseillé par Stéphanie et Rémy

Thomas Giraud, talentueux auteur nantais, aime les hommes secrets, mystérieux et un peu oubliés. Après Elisée Reclus et Jackson C. Frank, Thomas Giraud s'attache à un artiste néerlandais, photographe, artiste de performances, cinéaste, né en 1942 et disparu en mer en 1975. Il s'appelait Bas Jan Ader.
Thomas Giraud confesse que c'est d'abord le travail artistique de Bas Jan Ader autour de la chute qui l'a fasciné. L'homme se faisait en effet filmer en train de tomber à vélo dans un canal d'Amsterdam, ou assis sur une chaise depuis le toit d'une maison. La chute était chez lui une obsession.
Alors, Thomas Giraud va tenter de s'approcher au plus près de l'homme en s'adressant directement à lui. Il avance pas à pas à travers sa vie et ses rencontres avec beaucoup de pudeur et une plume poétique épurée. Il tente aussi d'aller chercher pourquoi cet homme à décidé un jour de tenter la traversée de l'Atlantique sur un bateau qui était une coque de noix. Dernière performance volontaire ? Quand on sait que la disparition, l'échec et la chute étaient les thèmes artistiques de prédilection de Bas Jan Ader, le questionnement est légitime.
Ce texte se lit un peu comme une rêverie partagée à propos d'un homme intranquille, au rythme d'une écriture douce et musicale.

par (Libraire)
10 novembre 2021

Conseillé par l'équipe jeunesse

La vie est faite de grandes joies, de chagrins, de différences, de petits bonheurs. La vie est une grande fresque. Et quand cette fresque se déploie sous vos yeux, dessinée par Rebecca Dautremer, l'enchantement est immédiat.
Le lecteur averti retrouvera avec un plaisir non dissimulé le lapin Jacominus Gainsboroug à la seconde où il chute dans un escalier. Autour de lui : cent personnages. Cent petites secondes partagées par cent personnages différents, voilà ce que nous propose l'illustratrice dans ce nouvel ouvrage.
Rebecca Dautremer continue donc d'explorer la notion de temps à travers des dizaines de destins croisés. La fresque dessinée est accompagnée d'un livret qui reprend le portrait de chacun des cent personnages avec une petite histoire pour l'accompagner. C'est beau et captivant. Un grand coup de coeur. Livre à paraître le 24 novembre 2021

Maison Eliza

19,00
par (Libraire)
28 octobre 2021

Conseillé par Caroline, Anaëlle et Stéphanie

Bien sûr, ce n'est pas le premier album-CD racontant l'histoire de "Pierre et le loup" de Serge Prokofiev, mais comment résister à la voix de Dominique A, les illustrations de Lili la Baleine et l'enregistrement de l'Orchestre national des Pays le Loire dirigé par Pascal Rophé ? Tout est doux dans cet album. Le dessin pastel sans texte de Lili la Baleine accompagne à merveille l'histoire et la voix de Dominique A, qui nous offre en plus une petite chanson charmante autour du "loup qu'on n'aime pas beaucoup ... et pourtant qui a peur de nous"
Décidément, le créatif et avant-gardiste Prokofiev continue de séduire les artistes, et avec eux plusieurs générations d'enfants, jeunes et vieux, car en écoutant cette histoire, notre âme d'enfant renaît irrésistiblement pour se transformer en sourire.

20,00
par (Libraire)
28 octobre 2021

Conseillé par Stéphanie et Antoine

Après "Longue vie" et "Le fils du roi", Stanislas Moussé nous replonge dans son univers graphique si unique. Comme les albums précédents, "Mater" est un récit muet mais dont le graphisme est si parlant et détaillé que les bulles ne s'imposent pas.
Dans un monde fantastico-médiéval, un héritier est en danger. Pour sauver la lignée, il va falloir mener bien des combats. L'amour maternel peut-il défier la magie noire ?
Au-delà du récit, c'est le monde de Stanislas Moussé qu'il faut prendre le temps de découvrir. Les détails foisonnent, l'oeil est envoûté par ce trait fin et créatif.