Librairie coiffard

Conseillé par (Libraire)
15 novembre 2016

Conseillé par Lucie

En Italie, le long du Pô, la pluie s’abat avec rage depuis de nombreuses heures. À chaque instant, le fleuve menace de sortir de son lit. Témoins de ce déchaînement de la nature, les habitants renforcent les digues et rangent les barques aux abris. Dans cette confusion, une péniche quitte ses amarres et dérive dangereusement sur le Pô.
Le lendemain matin, Tonna, le propriétaire de la barge reste introuvable. Dans la même journée, son frère est retrouvé mort au pied d’un immeuble. Le commissaire Soneri ne croyant pas au hasard, va mener l’enquête pour comprendre la liaison entre ces deux affaires.

Et voici une nouvelle maison d’édition qui nous fait découvrir un auteur talentueux ! Immersion totale dans cette partie de l’Italie. Entre les authentiques vins et repas italiens, l’enquête met en lumière les secrets et les non-dits des habitants de cette région. Un véritable coup de cœur pour ce roman caractérisé par ses personnages denses et atypiques. L’ensemble donne beaucoup de charme à l’intrigue.

Sabine Wespieser Éditeur

26,00
Conseillé par (Libraire)
10 novembre 2016

Conseillé par Stéphanie, Marie-Laure & Manon

« Fraternels », n’est-ce-pas de cela dont nous avons besoin : un peu de fraternité ?

Nous sommes esclaves volontaires des nouvelles technologies, nous réagissons peu aux effets du changement climatique, l’exploitation du lithium nous indiffère, l’intolérance religieuse est à son comble. Et si nous nous mettions à rire de nos addictions ? A imaginer des sorties aux impasses ? N’est-ce-pas le pouvoir de la fiction ? Interroger le monde à travers un roman : voilà la proposition utopique de Vincent Borel. Offrir au lecteur des personnages insoumis. L’auteur le dit lui-même, son histoire c’est « Rabelais ou Diderot qui auraient rencontré Tarantino ».

22,00
Conseillé par (Libraire)
3 novembre 2016

Conseillé par Stéphanie

Finir un roman. Et se dire qu'il est bon qu'un auteur nous rappelle combien le pouvoir des mots et de l'écriture est important.
Finir un roman. Et sentir encore un parfum d'Orient pénétrant.
Finir un roman. Et réfléchir. A ce que signifient l'exil, la transmission, la famille, la patrie, la terre d'accueil, la différence.
Finir un roman. Et être encore habité(e) par une histoire tout à la fois joyeuse et douloureuse, musicale, bruyante, emprunte de désir de liberté, d'insoumission, d'amour.
Finir "Désorientale".

Conseillé par (Libraire)
20 octobre 2016

Conseillé par Marie-Laure

Hanna est une jeune femme suédoise plutôt cynique, plutôt blasée et plutôt mal dans sa peau. Son couple bat de l’aile et son travail n’est pas franchement enthousiasmant. Jusqu'au jour où, dans des circonstances particulières, elle va se retrouver en possession de divers objets : des lunettes, une paire de bottines, une broche et une règle d’école. Ces nouvelles acquisitions vont donner à Hanna un véritable coup de fouet. Elle décide donc de mener l’enquête et avec l’aide d’Erik, un commissaire-priseur, elle va remonter jusqu’à Signe, la première détentrice de ces accessoires. Signe a vécu au début du XXe siècle, dans un petit village où elle était institutrice. Elle ne souhaitait pas se marier, elle aimait son indépendance et était révoltée par les avantages accordés aux maîtres d’école au détriment des maîtresses. Son combat s'intensifia lors de sa rencontre avec la troublante Anna. Féministe, féminin, caustique et très réjouissant, ce roman a le charme de ses héroïnes : qu’elles soient combatives, victimes ou manipulatrices, si différentes, mais si semblables quand elles aiment. Car oui, le livre de Sara Lovestam nous raconte avant tout une impossible histoire d’amour.

Conseillé par (Libraire)
13 octobre 2016

Conseillé par Stéphanie

Voilà un livre qui porte merveilleusement bien son titre!
Il suffit de se laisser embarquer par les deux amoureux de Tonino Benacquista. Avec eux nous traversons les siècles, les sociétés, les continents et les époques. Entre la fable et le conte, Benacquista interroge le chemin de la transmission orale : de quelle manière une histoire réelle devient-elle une légende? Et si l'amour indestructible était le réponse à bien des questions? Un roman singulier, qui joue avec les codes, amuse et questionne, une histoire d'amants maudits qui triomphent ; Tonino Benacquista manipule la plume et son lecteur avec toujours autant de brio.

Voilà un livre qui porte merveilleusement bien son titre!
Il suffit de se laisser embarquer par les deux amoureux de Tonino Benacquista. Avec eux nous traversons les siècles, les sociétés, les continents et les époques. Entre la fable et le conte, Benacquista interroge le chemin de la transmission orale : de quelle manière une histoire réelle devient-elle une légende? Et si l'amour indestructible était le réponse à bien des questions? Un roman singulier, qui joue avec les codes, amuse et questionne, une histoire d'amants maudits qui triomphent ; Tonino Benacquista manipule la plume et son lecteur avec toujours autant de brio.