Librairie coiffard

par (Libraire)
19 avril 2022

Conseillé par Manon R et Rémy

Jun est un jeune japonais altiste venu en France pour étudier au Conservatoire de Paris. Il a pour habitude de déjeuner toujours dans la même brasserie parisienne. Là-bas, il fait la rencontre de Fernand et d’Anna, sa nièce, avec laquelle il va construire un lien très fort. Mais en 1939, le conflit sino-japonais oblige Jun à retourner au Japon pour intégrer l’armée. Il part de Paris et laisse ce bel amour avec Anna derrière lui.
Bien des années plus tard, Mizuné tombe sur un roman dont l’histoire fait écho avec celle de ses grands-parents, qu’elle n’a malheureusement pas connus. Jeune altiste tout comme l’était Jun, Mizuné va doucement dérouler le fil de l’histoire de ses ancêtres.
Comme dans son précédent livre « Âme brisée », Akira Mizubayashi place la musique au centre de son roman. Il témoigne aussi de toute la violence de cette Guerre de Quinze Ans et de l’invasion terrifiante de la Mandchourie par les japonais. Mizubayashi a su trouver le ton juste pour livrer cette histoire, entre beauté d’un amour impossible, cruauté de la guerre et transmission du passé. De sa plume poétique, les mots de l’auteur nous enveloppent. C’est émouvant, passionnant, un magnifique moment suspendu.

par (Libraire)
7 avril 2022

Conseillé par Stéphanie

"On n'a pas toujours du caviar" est un roman foisonnant et rocambolesque, un voyage dans l'Histoire, ponctué d'odeurs alléchantes de plats qui mijotent.
Thomas Lieven en est le héros. Jeune banquier de la City, notre homme a tout pour séduire : il est beau, il est riche , il est doué pour les langues et la cuisine. Malheureusement, en se rendant à Cologne en 1939 à la place de son associé, Thomas Lieven tombe dans un traquenard. Le piège se referme et voici notre charmant banquier transformé en espion malgré lui. Travaillant tour à tour pour tous les services de renseignements possibles, son ingéniosité et ses talents de cuisinier le sauveront plus d'une fois de situations invraisemblables. Edité en 1967, ce roman n'a pas pris une ride !

Recettes parfumées des confins de l'Orient

Hachette Pratique

24,95
par (Libraire)
7 avril 2022

Conseillé par Joséphine et Stéphanie

"Persiana" est non seulement un bel objet mais les recettes qu'il propose vous séduiront sans l'ombre d'un doute. Son autrice, Sabrina Ghayour a été élevée au sein d'un famille iranienne mais a grandi en Angleterre. Peut-être est-ce la raison pour laquelle les épices proposées dans ses recettes sont majoritairement vraiment faciles à trouver ?
Ce livre deviendra vite un incontournable, vous verrez. Il offre des recettes qui changent mais sont faciles à réaliser. Une salade fattouche, des riz cuisinés sous toutes leurs formes, des aubergines fumées à l'ail, des tajines, des galettes, des beignets au safran, des sablés aux pistaches, ce sont toutes les saveurs de l'Orient qui s'offrent à vous grâce à des recettes variées, souvent rapides à réaliser. Un coup de coeur à partager.

Salées - Sucrées - Rustiques - Originales

Marabout

16,90
par (Libraire)
7 avril 2022

Conseillé par Joséphine

"Tartes faciles" est un livre qui permet de renouveler nos idées de recettes de tartes salées et sucrées. C'est l'occasion de se lancer de petits défis faciles à relever avec des recettes de pâtes faciles et originales au sésame, aux flocons d’avoine, à la noisette, au thym, au chocolat, au sarrasin. Des recettes qui n'ont rien d'insurmontables.
J’ai choisi par exemple de faire une tarte « rustique » : butternut, oignon rouge confit & chèvre frais (p. 42).
Elle est réconfortante grâce aux oignons confits et aux butternuts rôtis au four, et un brin printanière avec le chèvre frais et le thym que l’on ajoute au dernier moment. Un délice !

roman

Grasset

22,00
par (Libraire)
1 avril 2022

Conseillé par Joséphine

« Je m’appelle Paul Renoir, je suis cuisinier. Ceci est mon histoire »

Paul Renoir, chef français, triplement étoilé, va brutalement mettre fin à ses jours à l’âge de 62 ans.
Commencent alors deux récits. L’un est celui de Paul Renoir. Peu avant de mourir, contacté par Netflix, il va accepter de se raconter « ce sera mon testament ». Débute alors l’histoire de sa longue ascension qui démarre dans les campagnes gasconnes aux côtés d’Yvonne, sa grand-mère avec laquelle tout a commencé. Puis son départ à Paris, sa rencontre avec Paul Bocuse, son premier restaurant à Clichy, restaurant « du coin de la rue », sa première étoile, jusqu’à la création des Promesses son restaurant aux trois étoiles sur les bords du lac Léman. « Personne ne savait à quoi ça servait vraiment une étoile…la seule réponse honnête aurait été : des emmerdes. »
L’autre récit est celui de ceux qui restent, sa femme, ses enfants, sa brigade, ceux qui vont devoir maintenir le navire hors de l’eau et conserver les étoiles.

"Chef" est une déclaration, mais aussi un portrait sans concession de la cuisine gastronomique française dépeinte à la fois avec tendresse et une pointe d’amertume. Gautier Battistella nous raconte les bons et les moins beaux aspects du métier de cuisinier et il le fait avec une extrême bienveillance.

À la fin de cette lecture, si elle vous a plu, n’hésitez pas à vous plonger dans le livre de Frédéric Laffont, "Une vie par le menu" paru à l’Iconoclaste en 2021 dans lequel vous retrouverez cette ambiance envoûtante.