Votre librairie est ouverte le lundi de 14 h à 19 h et du mardi au samedi de 10 h à 19 h.

Librairie coiffard

Nos espérances
22,00
par (Libraire)
14 septembre 2020

Conseillé par Coralie

Hannah, Cate, Lissa.
Trois jeunes fille, trois jeunes femmes dans le Londres des années 90. Elles sont belles, drôles et pleines d'énergie et une amitié forte les lie.
Aujourd'hui, elles ont 35 ans. La fatigue est passée par là. Leur vie a changé, leurs attentes aussi, leurs rêves et leurs doutes surtout. Leur vie ressemble-t-elle à ce qu'elles avaient imaginé ?
Les voix de ces trois jeunes femmes sont fortes et résonnent, elle apaisent et font palpiter le coeur avec une grande puissance. C'est un roman qui montre la force des amitiés qui durent et l'importance du pardon et de la douceur, au-delà de tout.

L'enfant céleste
17,00
par (Libraire)
10 septembre 2020

Conseillé par Manon R, Stéphanie et Rémy

"L’enfant céleste" c’est l’histoire de Célian, un enfant différent, un peu trop rêveur, qui a des difficultés à l’école, et de sa mère Mary. Suite à un chagrin d’amour elle décide de partir avec son fils sur une île de la mer Baltique pendant quelque temps. Une destination qui n’est pas choisie au hasard puisque le célèbre astronome de la Renaissance Tycho Brahe s’y était installé pour redessiner la carte du Ciel.

Avec ce premier roman, Maud Simonnot nous offre une histoire à deux voix : celle de Mary qui essaye d'échapper à sa tristesse, et celle de Célian que l’on découvre patient et passionné face à la nature de l’île. Leur séjour sera ponctué de magnifiques rencontres qui vont les aider à se découvrir, à s'épanouir, loin de leur quotidien. La plume délicate de l'auteure nous conte toute la tendresse de cette relation d'une mère avec son enfant.

Poétique et d’une extrême douceur, "L'enfant céleste" est une véritable ode à la nature et au ciel étoilé. Il y a aussi une part de mystère dans ce roman autour de l'histoire de Tycho Brahe dont le destin aurait inspiré William Shakespeare et son célèbre "Hamlet" !

Les Disparus du Joola

Absolu, Adrien

Lattès

19,00
par (Libraire)
9 septembre 2020

Conseillé par Stéphanie

Le 26 septembre 2002, le Joola qui affrétait à Ziguinchor en Casamance pour rejoindre Dakar sombra au large de la Gambie faisant officiellement 1863 morts mais certainement bien plus en réalité. Un drame pour le Sénégal. Le naufrage le plus meurtrier de l'histoire.
Adrien Absolu nous raconte qu'un jour, alors qu'il se trouve dans l'épicerie-boulangerie d'un village du Morvan, il s'étonne de trouver en vente des bougies votives au bénéfice des disparus du Joola. Il se trouve que la dame qui tient ce commerce a perdu son fils de vingt ans dans le naufrage. Il s'appelait Dominique. Elle, s'appelle Hélène, et elle va faire confiance à Adrien Absolu et lui raconter son fils. Dominique sera le fil rouge du livre.
Adrien Absolu mène alors une enquête extrêmement pointilleuse. Il lit, part à la rencontre des gens, questionne et nous livre un récit bouleversant. Il n'oublie rien : la Casamance, sa beauté, le système politique corrompu ou laxiste, l'histoire du Joola, de son financement à son naufrage. C'est la chronique d'un drame programmé raconté sans parti pris avec beaucoup d'humanité. Un hommage digne et poignant qui vous laisse un noeud dans le ventre.

Je suis la bête
20,00
par (Libraire)
9 septembre 2020

Conseillé par Etienne et Stéphanie

Pour commencer vous voilà dans la tête de Mimi. Un brute qui a le pouvoir, il est le parrain de la mafia locale. Ordonner, tuer, se faire respecter : il sait faire. Aimer, un peu moins.
Et pourtant ça se bouscule dans la tête de Mimi alors que des femmes et des hommes envahissent son propre salon, se recueillant autour d'un cercueil. A l'intérieur se trouve le corps de son fils de quinze ans. Il s'appelait Michele. Il s'est suicidé. Et il est inenvisageable pour Mimi qu'il n'y ait pas un coupable, un responsable de ce geste fatal. Michele écrivait des poèmes à Nicole, l'adorable Nicole qui a éconduit le garçon en se moquant un peu. Pas de doute : elle est responsable. Elle doit payer.
Avec un rythme oppressant, répétitif, le lecteur comprend pas à pas l'histoire profondément intime de chacun des personnages qui gravitent autour de Mimi et Michele.
Ah! On le sent là, dans le ventre, tout cela va mal finir! Et nous voilà happé, on ne peut plus se détacher de cette violence, de cette noirceur, de cette angoisse. Et cette écriture! Elle vous frappe, vous essouffle, vous laisse sur le carreau! On ne peut que saluer le travail de traduction...
Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Sous les palmes d'Odilon

Billault, Julie

Courtes et longues

24,00
par (Libraire)
9 septembre 2020

Conseillé par Coralie, Caroline et Stéphanie

Lire "Sous les palmes d'Odilon" c'est embarquer pour un merveilleux voyage. Peut-être êtes-vous un adulte qui lirez à un enfant ou peut-être que votre enfant est suffisamment grand pour s'emparer seul des aventures d'Odilon. Quoiqu'il en soit, à ses côtés, grandir devient magique. Les dessins de Jean-Charles Baty illustrent avec talent le texte de Julie Billault. Alors qu'Odilon vit dans un cocon accroché à la plus haute branche d'une forêt, le cocon tombe. Impossible de remonter. Le monde qu'il va devoir affronter nous fait penser avec tendresse à celui de Claude Ponti avec une petite touche d'Alice au Pays des Merveilles. Et avec Odilon, le lecteur passe avec délectation de l'autre côté du miroir !
à lire à partir de 6 ans