Librairie coiffard

Les livres de Jakob ou Le grand voyage à travers sept frontières, cinq langues, trois grandes religi
par (Libraire)
13 décembre 2018

Conseillé par Stéphanie

Ce livre est fou!
Ce livre est fou parce qu'il est énorme, parce qu'il met en scène une foule invraisemblable de personnages avec des noms difficiles à retenir pour le néophyte, parce qu'il nous fait prendre la route entre la Pologne et la Turquie, que le lecteur passe d'une culture à une autre, d'une religion à une autre.
Ce livre est fou!
Mais ce livre est génial au sens premier du terme : il tient du génie! Historique, littéraire, narratif.
Olga Tokarczuk s'est inspirée d'un personnage qui a réellement existé. Cet homme à la vie résolument romanesque s'appelait Jakob Frank. Il fut l'initiateur d'un mouvement sectaire juif anti-talmudiste au XVIIIème siècle en Pologne. Nouveau Messie pour certains, charlatan pour d'autres, il jeta un grand trouble à l'époque, en Pologne et dans l'actuelle Lithuanie mais aussi en Autriche, en Roumanie, en Turquie ...
Pourquoi? Parce qu'en 1757, il se fit baptiser avec son entourage proche dans la cathédrale de Lvov (Lviv en Ukraine aujourd'hui) et que les parrains et marraines des nouveaux convertis étaient tous d'éminents aristocrates ou des membres hauts placés du clergé. Des milliers d'autres juifs suivirent le mouvement.
Il faut accepter de se laisser perdre, ne pas être effrayé par la masse d'informations et d'érudition déployées par Olga Tokarczuk mais les personnages vous attrapent et les paysages magnifiquement décrits vous happent.
Un roman fascinant et inclassable!

Simple
17,50
par (Libraire)
29 novembre 2018

Conseillé par Stéphanie et Célia

"Entendre ton rire qui lézarde les murs" ... "Entendre ton rire comme on entend la mer" ... chantait Renaud dans Mistral Gagnant.
Le rire d'Antoine Orsini s'est éteint.
"Antoine Orsini est mort et le soleil n'y est pour rien" écrit Julie Estève. De toute façon personne ne l'a jamais appelé Antoine ; c'était le baoul, le pouilleux, le bouffeur de mouches, le putois, le mongol, "il y a tellement de mots sales dans la langue française pour causer de moi" nous confie-t-il.
Anto est l'idiot du village et c'est sa voix que le lecteur va entendre, la voix d'un homme que certains ne considèrent pas comme tel, un homme qui a été accusé du meurtre de la jeune Florence Biancarelli il y a vingt-neuf ans. Depuis, Anto a purgé une peine de quinze ans de prison.
De retour au village, il vit dans une bicoque dans laquelle s'entassent des objets de toutes sortes accumulés au fil du temps.
Et c'est bien le fil du temps que va dérouler "le baoul" en s'adressant à une chaise en plastique cassée sauvée in extremis de la benne à ordures. C'est à elle qu'il raconte son histoire par des flash-backs qui nous replongent dans les années 80 et au coeur de l'Homme et la violence du monde. Un grand coup de coeur.

Les voyages de sable
par (Libraire)
13 novembre 2018

Conseillé par Agathe

Jaume est né à Marseille en l’an 1702.

C’est ce même Jaume qui par une nuit enneigée se tient en face de Virgile, se retrouvant à lui compter son histoire longue de trois siècles, dans un bar parisien actuel. Aussitôt happé par son récit empli d’exotisme et d’aventures, Virgile l’accompagne dans son histoire à travers le temps et l’espace. Ponctué par des détails troublants de réalité, par les odeurs de café et de rhum et par les sensations diverses du voyage, l’immersion est totale. Jaume est mort et ressuscité une centaine de fois, il a vécu plus de mille vies et a connu au moins autant de sobriquets : Le Tripier, le Mal-Blanchi, le Pourri, le Prince des nègres de l’Occident… Sa narration s’étale sur tous les continents et traverse les périodes marquantes de l’Histoire.

Poétique et déroutant, ce livre est une invitation à une excursion fantastique dont on ressort complètement dépaysé.

Invasion

Forges de Vulcain

22,00
par (Libraire)
13 novembre 2018

Conseillé par Agathe

Quelle réaction adopter lorsque la terre est envahie par des boules de poils rebondissantes n’ayant pour seul but que de s’amuser ? Cette invasion hors norme va remuer, secouer, bousculer, faire du bruit, faire frémir le monde entier. Ces « protéens », créatures polymorphes et extrêmement intelligentes viennent remettre en cause tous les fondements d’un monde capitaliste et plus particulièrement la société américaine. Un joyeux désordre, un véritable bazar, un détraquement amusant : ces êtres venus d’ailleurs n’épargnent rien et ne laissent sur leur passage que des rires et des autorités énervées. Après L’Homme Dé, Luke Rhinehart est l’auteur d’un texte jubilant et d’une clairvoyance manifeste. Une plume acérée se cache derrière une histoire en apparence légère, puis se révèle peu à peu et force la réflexion pour le remaniement d’une humanité plus juste et pacifique.

Une seule règle à ce jeu : s’amuser.

Capitaine
22,00
par (Libraire)
8 novembre 2018

Conseillé par Marie-Laure

En 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille pour la Martinique avec à son bord des juifs, des républicains espagnols et toute une partie de l’intelligentsia… Adrien Bosc a travaillé pendant quatre ans pour nous faire vivre cette traversée insolite.
Embarquez à bord avec André Breton, Claude Levi-Strauss, Victor Serge et Anna Seghers ! Ce livre est un voyage à lui-seul, une quête, une odyssée… Il raconte des personnalités incroyables, des rencontres, des échanges ou des naissances de livres (le fameux Transit d’Anna Seghers) que seul l’exil ou le confinement peut créer. De quoi parlent André Breton et Claude Levi-Strauss sur ce bateau ? A qui s’adresse Victor Serge dans son journal ? A quoi rêve le peintre Lam ? Bien sûr, il ne faut pas oublier les conditions de vie épouvantables sur le Paul-Lemerle ou encore, dans ce lazaret en Martinique. La surveillance est accrue et la peur est là, constante… C’est une traversée de l’Atlantique, une traversée dans le temps, une traversée littéraire…