Librairie Coiffard ..

Dernier commentaire

Belle infidèle
20 août 2019

Conseillé par Lyonel

Voilà un roman en trompe l’oeil, composé avec grâce et grand style par Romane Lafore. Premier livre parfaitement réussi par cette jeune femme qui mêle intrigue sentimentale, réflexions sur la littérature et portraiture brillamment le monde de l’édition. C’est aussi des fragments d’un discours amoureux, un discours criblé de dialogues incisifs et de références savoureuses à la littérature italienne - Italo Svevo y côtoie Pier Paolo Pasolini. Avec pareil titre - Belle infidèle - on pense mettre les pieds dans une simple histoire adultérine…on est loin du compte. Les belles infidèles sont des traductions libres, relâchées au service du prestige supposé d’une langue; ainsi les traductions des textes d’Edgar Allan Poe par Charles Baudelaire mettent en valeur, avant tout, la langue française. On insiste sur l’âme d’un texte plutôt que sur ses règles grammaticales. Julien Sauvage, le personnage central de ce livre, est traducteur. Jeune homme perdu entre un trop grand dilettantisme et un manque d’ambition sévère, il se voit proposer une traduction d’un futur succès littéraire, Rebus. Une proposition en or; pourtant, Julien désire écrire son premier livre pour oublier son instigatrice - une jeune franco-italienne, Laura. Cette passion amoureuse va s’investir insidieusement dans son travail de traduction. Et si Rebus, ce roman écrit par un jeune alter ego italien, Agostino Leonelli, s’inspirait directement de la vie de Julien Sauvage? Ainsi débute un récit haletant et mystérieux, signes d’un très grand premier roman.