Librairie Coiffard ..

Nous qui n'étions rien

Thien, Madeleine

Phébus

24,00
6 février 2019

Conseillé par Marie-Laure

De la prise de pouvoir de Mao Zedong aux manifestations de la place Tian'anmen, de la Chine au Québec, une grande fresque qui mêle amour, famille, musique et histoire. Finaliste du Man Booker, "Nous qui n'étions rien" l'aurait amplement mérité.

Ils se nomment Grand Mère Couteau, Vrille, Wen le rêveur ou encore Pinson. Ils ont vécu la guerre, la dictature de Mao et les camps; ils étaient musiciens et férus de littérature, ils ont subi la révolution culturelle. "Nous qui n'étions rien." Pourtant, ils étaient tout: ils étaient un peuple, ils étaient la Chine. Le roman de Madeleine Thien commence en 1991, à Vancouver. Marie, 10 ans, vit seule avec sa mère. Son père les a abandonnées pour retourner en Chine où il a mis fin à sas jours. Elles vont accueillir Airming, une jeune femme qui a fui son pays après les manifestations de la place Tian'anmen. Il semble qu'un lien familial du côté paternel les relie. Quoi de mieux qu'un livre pour remonter plusieurs générations? Ce livre a pour titre le "Livre des traces". Il relate les aventures de Quatre-mai et Da-Wei. Mais il est bien plus qu'une simple fiction qu'on se passe de mains en mains. C'est grâce à cet ouvrage que Vrille va rencontrer Wen, c'est encore à travers lui que Marie va découvrir ce père qui lui échappe. Ce livre permet de transmettre, de s'évader et de se retrouver. Madeleine Thien nous décrit une famille unie par la musique, les mots et l'amour.

Cher lecteur, vous allez connaître des personnages incroyables! J'ai déjà évoqué Vrille et Wen, mais vous allez aussi être bouleversés par Pinson, compositeur de génie et Zhuli sa cousine, violoniste, trop entière pour se soumettre. Et Grand Mère Couteau qui, comme son nom l'indique, possède un caractère bien trempé. C'est une fresque, une saga, un poème, une partition. L'auteure joue avec la langue, elle montre comment un même mot peut avoir plusieurs nuances, tout comme une histoire qu'on nous a racontée. Mais comme le dit si bien Grand Mère Couteau: "Croire tout ce qu'il y a dans les livres est encore pire que de ne pas avoir de livres."

© Page des libraires N°194 - hiver 2019

Par-delà la pluie
24 janvier 2019

Conseillé par Chloé

"Par-delà la pluie" est un roman noir, très noir, mais aussi une ode à la vie. À travers ses personnages, Miguel et Helena, que tout oppose mais qui vont quand même se trouver, dans les dernières années de leurs vies, pour partir à la recherche de leurs désillusions, de leurs fantômes du passé. C'est un roman noir, magnifique, où se mêlent la dureté des illusions perdues, des amours manqués, l'âpreté, la violence contrastées avec la beauté singulière de ces personnages ordinaires mais si attachants. Un grand roman noir, signé par le très grand Víctor del Árbol!

Fritz, les mémoires d'un éléphant

les mémoires d'un éléphant

Le Rouergue

18,50
22 janvier 2019

Conseillé par Caroline

Fritz l'éléphant a eu trois vies : sa première démarre en Inde, en 1870 en compagnie de sa mère et des siens. Elle dura un an. Sa deuxième vie est signe d'esclavage, de violence, de voyages, de cirque. De pays en pays, Fritz est vendu, exposé, exploité. En 1902, sa deuxième vie se termine à Tours, où il est tué. Commence alors sa troisième vie, celle du souvenir. Son squelette est d'abord exposé Place Royale à Nantes puis restitué à la ville de Tours.

Un texte fort, une histoire bouleversante et des illustrations magnifiques font de cet album un beau cadeau à offrir aux petits et aux grands.

Fritz l'éléphant a eu trois vies : sa première démarre en Inde, en 1870 en compagnie de sa mère et des siens. Elle dura un an. Sa deuxième vie est signe d'esclavage, de violence, de voyages, de cirque. De pays en pays, Fritz est vendu, exposé, exploité. En 1902, sa deuxième vie se termine à Tours, où il est tué. Commence alors sa troisième vie, celle du souvenir. Son squelette est d'abord exposé Place Royale à Nantes puis restitué à la ville de Tours.

Un texte fort, une histoire bouleversante et des illustrations magnifiques font de cet album un beau cadeau à offrir aux petits et aux grands.

Les fureurs invisibles du coeur
9 octobre 2018

Conseillé par Agathe

« L’idée que je puisse être atteint par ce qui était alors considéré comme une maladie mentale m’aurait horrifié. »

Cyril Avery n’est pas encore né qu’il raconte déjà son histoire. Depuis le ventre de sa mère, il relate comment celle-ci, devenue fille-mère, dans l’Irlande rurale de 1945, fut bannie de son village par un prêtre hystérique. Après sa fuite vers la capitale, la jeune femme accouchera du petit Cyril à Dublin. Et c’est un destin hors norme qui attend ce bébé.

Entre les années 1945 et 2015, le petit garçon va devenir adolescent, jeune homme, puis vieillard. Et nous, lecteurs, n’aurons de cesse que de suivre les (més)aventures de ce personnage. John Boyne signe une véritable fresque romanesque, extrêmement bien ficelée, qui introduit une ribambelle de personnages haut en couleurs. Le mordant des dialogues, presque drôles, contrastent avec une Irlande qui vit une de ses périodes les plus sombres, où l’homosexualité est considérée comme un délit alors que les valeurs religieuses, puritaines et rigides dirigent le pays.

Petite

Gysler, Sarah

Des Equateurs

18,00
9 octobre 2018

Conseillé par Agathe

La saison estivale se termine doucement et, petit à petit, timidement, l’automne commence à s’installer.
Cependant ce premier roman signé Sarah Gysler prolonge pour un temps notre envie de voyager et de voir du pays.

L’ouvrage autobiographique découpé en deux parties distinctes dresse le portrait d’une jeune femme touchante, parfois drôle, parfois grave avec qui la vie n’a pas toujours été très tendre. C’est cette même jeune femme qui, à peine la vingtaine passée, décide un jour de tout plaquer et de partir à l’aventure. Seule, armée de son sac à dos, d’une pancarte et de son unique feutre, Sarah Gysler s’apprête à affronter l’inconnu. À travers ses nombreuses péripéties et sa justesse de mot, « l’aventurière fauchée » nous offre une jolie leçon de détermination, d’authenticité, mais aussi de confiance en soi. Un roman d’apprentissage à découvrir !