L'ODYSSEE D'HOMER... J. SIMPSON

Les Chroniques du kangourou
6 mars 2019

Drôle de cohabitation entre le chroniqueur Marc-Uwe Kling et son colocataire, un kangourou sans gêne, communiste et chômeur ! Ou comment, à travers de courts chapitres, suivre le quotidien de ce duo farfelu. Un recueil complètement absurde. Déjantés, cet auteur et son humour est-allemand.

TERMINUS BERLIN

Hilsenrath Edgar

Le Tripode

19,00
26 février 2019

"Terminus Berlin" est le dernier roman d'Edgar Hilsenrath, disparu le 30 décembre 2018, à l'âge de 92 ans. Il l'avait publié en Allemagne en 2006, avant d'annoncer qu'il ne prendrait plus la plume. Dans ce dernier opus, l'écrivain juif allemand reprend sa verve et son humour irrésistiblement provocateur et cru pour clamer les vérités désagréables et nécessaires, en se nourrissant ici encore de son parcours de rescapé du ghetto, d'exilé au long cours et d'écrivain crève-la-faim. Son double littéraire, Lesche, retourne en Allemagne, son pays natal, après trois décennies passées en Amérique, désireux de parler cette langue à laquelle il est toujours resté fidèle dans ses textes. Mais à Berlin, il se débat encore et toujours pour faire publier des romans qui évoquent la Shoah sur un ton caustique. Surtout, il découvre que la bête immonde qu'est le nazisme n'est pas morte...

J'ai joui

Sarah

La Musardine

8,95
9 février 2019

Sarah, derrière ce prénom se cache une jeune étudiante de 20 ans qui multiplie les rencontres sexuelles. Sa quête ? Connaître la jouissance. Sa devise ? Savoir jouir et donner du plaisir. Cru, son récit peut laisser perplexe. Certains pourrait la condamner pour attitude libertine, pour perversité. Elle, elle joue ouvertement la carte du plaisir, un plaisir vénérable. "J'ai joui, j'en suis fière et je recommencerai autant que cela sera possible".

Les aventures de Ruben Jablonski

Hilsenrath, Edgar

Le Tripode

19,00
6 février 2019

Arraché à l'insouciance et à l'espièglerie de l'enfance par la terreur nazie, le jeune Ruben Jablonski se retrouve dans une situation désespérée, à la sortie de la Seconde Guerre mondiale. Libéré d'un ghetto, séparé de sa famille et à la recherche d'un nouveau destin, il s'engage dans un périple épique qui le conduit de la Roumanie aux États-Unis, en passant par l'Ukraine, la Turquie, la Palestine et la France. Les réminiscences enfantines, l'humanité qui survit à l'horreur et l'amour de la littérature pour unique boussole confèrent aux aventures de Ruben Jablonski une force et un humour rares. Edgar Hilsenrath a écrit ce roman en 1997, bien après les autres livres qui lui avaient déjà apporté une renommée internationale et à travers lesquels il a fait la bouleversante synthèse des 15 années qui ont vu sa vie basculer. Un nouveau bijou de cet écrivain de la Shoah et de l’exil.

La Rouille

Éditions de L'Ogre

21,00
1 janvier 2019

Au cœur d’un pays post-soviétique marqué par le déclin, la misère et l’ennui, Nói évolue dans la casse automobile tenue par son père. Le jeune adolescent se défonce au détergeant. Il est hanté par l’abandon de sa mère, le souvenir douloureux de Lupus, son chien tué violemment par son grand-père tyrannique et le Kännöst, un rite initiatique barbare et tyrannique qui doit le faire passer de l'enfance à l'âge adulte. Nói est abîmé, physiquement et mentalement. La tristesse plane sur son univers. Seul son oncle lui apporte un peu de réconfort et tente de lui sortir la tête de l’eau. "La Rouille" est un premier roman d’apprentissage sans issue : Éric Richer y écrit sur l’errance du corps et de l’âme, la gangrène qui gagne tout et laisse un goût amer de vie gâchée.