Laurence G.

Libraire passionnée à Epinal depuis 2013.

Simone Buchholz

Atalante

19,90
par (Libraire)
28 mars 2022

PLONGEZ DANS LES NUITS DE HAMBOURG...

Changer d'horizon en matière de polar n'est pas pour me déplaire mais quand, en plus, le style est décoiffant et original, alors le plaisir est total... Direction Hambourg, son quartier chaud, son port titanesque et son commissariat !
Le personnage principal est une procureure au doux nom de Chastity Riley. Chastity est entourée d'une bande d'amis solide, dont un amant ex-taulard, avec lesquels elle lève le coude à un rythme soutenu et quotidien. Entre 3 bières et 2 vodkas, elle essaye de comprendre qui est le mystérieux inconnu qui s'est fait salement dérouillé au point de se retrouver à l'hôpital plâtré de bas en haut. La tâche est ardue car ce diable de patient ne veut donner ni son identité ni les raisons pour lesquelles il aurait pu se faire démonter les os à ce point. Mais c'est mal connaître Chastity que de croire qu'elle va finir par laisser tomber ; la dame est coriace, elle a plusieurs atouts dans sa manche (dont un ancien commissaire à la retraite) et usant aussi bien de ruse que de psychologie, elle va finir par lui tirer quelques vers du nez, suffisamment en tout cas pour démarrer une enquête aux enjeux très lourds.
L' intrigue est fort bien menée, avec rythme, précision et vraisemblance mais c'est avant tout le style de l'auteure qui embarque : direct et plein d'humour.
S. Buchholz entrecoupe en outre le récit de l'enquête par de très courts monologues des différents personnages que Chastity côtoie, ce qui éclaire les faits et donne une profondeur psychologique à son intrigue.
Un polar vraiment différent -et très bien traduit- et qui fait de Hambourg un personnage à part entière.

1

Dargaud

13,00
par (Libraire)
25 mars 2022

Une petite bd sympa pour toute la famille et qui fait rire !

Lupano, de son petit nom Wilfrid, a, semble-t-il, un faible pour la lettre V. Après nous avoir régalé avec ses Vieux (fourneaux), il réitère cette fois-ci avec des Vikings embarquant son frère Ohazar sur le drakkar pour le coup de crayon et la couleur.
Cet album est composé de scénettes, 2 par page, qui racontent les aventures d'un groupe de Vikings partant pour une nouvelle saison de pillages. Quand on pense Lupano, on pense humour bien sûr... Et le bougre ne nous déçoit pas car les situations et les personnages - le chef, le fils du chef, le bras droit du chef, les femmes... - sont hilarants et les gags ne manquent pas avec force jeux de mots, anachronismes et chutes burlesques.
Le dessin, simple et épuré, proche du cartoon, épaule tout à fait le scénario et apporte un bon complément aux bulles.
Une petite bd sympa pour toute la famille et qui fait rire, ce qui fait beaucoup de bien au moral en ce moment...

par (Libraire)
17 mars 2022

Un roman au charme vénéneux et à la beauté mélancolique

Si vous avez le blues, que rien ne va dans votre vie ou dans la vie en général, si vous avez l'impression que les hommes sont dingues à en désespérer et que vous êtes prêt.e à vous jeter dans la Moselle ou le 1er cours d'eau venu, alors, avant d'enjamber le parapet, lisez Hugues Pagan. Il ne dépeint pas la vie en rose parce que ce grand escogriffe de 74 ans -auteur de 13 romans et scénariste de films et de séries Tv- n'écrit pas ce qu'on appelle des "feel good", certes non. Mais il vous redonnera le goût de la lecture et par conséquent le goût de la vie - adieu donc le plongeon dans la Moselle -.
Claude Schneider est le personnage principal de cette histoire qui se passe en grande partie entre les murs du "Bunker", l'hôtel de police ainsi dénommé par tous, sis dans une ville de l'Est de la France (Vous pourrez toujours essayer de fuir l'Est de la France, l'Est de la France vous rattrapera forcément par un livre ou un autre) ou à son annexe, le café-restaurant des Abattoirs, nom au présage funeste.
Schneider vient d'arriver dans sa ville natale pour occuper le poste de commissaire principal du Groupe criminel. Il est donc entouré et bien entouré, les personnages secondaires étant tout aussi intéressants et réussis que le protagoniste du roman. Psychologie des personnages, peinture de moeurs, description des lieux et des ambiances, style de très grande classe: tout concourt à faire de ce roman un très grand roman, un incontournable à lire sans tarder, un déjà très grand futur classique...

22,00
par (Libraire)
1 mars 2022

40 ans, l'âge de tous les possibles !

Si 40 ans est l'âge des bilans et des encore possibles revirements, c'est aussi l'âge des premiers regrets, celui où l'on constate chaque matin que sa jeunesse s'éloigne, celui aussi des responsabilités qu'on a endossées au fil des années pour tenter de coller le mieux possible à ce qu'on pensait être la "réussite".
Hélène en est là, à ce carrefour de la vie où tout lui pèse de plus en plus, et si elle s'est bien arrachée à son milieu grâce à des études supérieures qui l'ont menée au salaire conséquent qu'elle visait et à
l'appartement cossu dont elle rêvait, elle se rend compte qu'elle n'en retire qu'une satisfaction superficielle. Au-dedans, c'est le vide sentimental, l'angoisse du quotidien à gérer, la fatigue du boulot où il faut se montrer un peu plus prédatrice et un peu plus rusée chaque jour pour se maintenir à la hauteur des attentes du boss, et des désirs malgré tout encore bien vivants.
C'est en retrouvant Christophe, un béguin de lycéenne, qu'elle va croire qu'avoir 40 ans ce n'est pas que cela.
Le sujet du roman pourrait être réduit à cette trame mais ce serait oublier tout ce que Nicolas Mathieu analyse si finement, comme dans ses précédents romans : le monde du travail -ici une société de consulting et le monde des commerciaux-,
les relations de couple et celles au sein des familles, les soifs de bière et d'autres choses, les amitiés de l'adolescence, ses petites rébellions et ses rêves à assouvir, le quotidien de ceux qui triment. Un très beau roman et du grand style !

par (Libraire)
27 février 2022

Un roman à énigmes plein de mystère !!!

Avery Grambs est une lycéenne intelligente et futée mais affublée d'une vie qu'on peut qualifier sans problème de "difficile" : père aux abonnés absents, mère décédée de maladie 1 an plus tôt, elle vit chez sa demi-soeur, Libby, plus âgée de 7 ans et qui lui fait aussi office de tutrice. Libby a elle-même de gros problèmes avec son copain qui la prend pour un punching-ball.
Avery essaye d'avancer malgré tout dans ses études tout en travaillant dans un restaurant de quartier et elle s'octroie aussi quelques plaisirs comme celui d'aller jouer régulièrement aux échecs dans un parc avec un sdf nommé Harry.
Jusque-là rien que de très normal, tout va bien dans le pire des mondes. L' avenir change radicalement d'orientation quand elle apprend qu'elle doit se rendre dans un cabinet d'avocats pour la lecture du testament d'un milliardaire qui la nomme expressément sur le papier.
Alors là ça se corse... Avery fait en effet partie des héritiers de cet homme qu'elle ne connait pourtant ni d'Eve ni d'Adam mais pour toucher cet héritage elle va devoir cohabiter pendant 1 année avec les filles et les petits-fils du mystérieux donateur...
La question que vont se poser désormais tous ceux qui vont se retrouver sous ce toit, bien malgré eux, va être la même : pourquoi Avery, cette jeune fille quelconque ( vraiment ?) et sans atouts (vous êtes sûrs?) a-t-elle été désignée parmi les héritiers ? Et puis d'ailleurs, de quoi va t-elle hériter ? C'est seulement en résolvant des messages cryptés laissés à son intention qu'Avery arrivera à avoir une réponse...
Une intrigue bien ficelée qui vous fera tourner les pages à toute allure ! Pour ados dès 14 ans / Young Adult.