Thierry T.

Une histoire populaire de la France, De la guerre de Cent Ans à nos jours

De la guerre de Cent Ans à nos jours

Gérard Noiriel

Agone

21,99
par (Libraire)
20 mars 2020

La précocité de l’État monarchique établi à la fin de la guerre de cent ans détermine en France plus qu’ailleurs la relation du sujet puis du citoyen au pouvoir central. Où l’on découvre que la question de l’impôt fut souvent à l’origine de révoltes et de jacqueries, imprévisibles et violentes, réprimées avec une extrême violence. Comment la question sociale s’est déplacée, à un moment de l’histoire, sur le pays d’origine des travailleurs, pour forger un discours d’intégration impossible basé sur la nationalité. Bien des concepts qui agitent notre débat national sont issus de périodes historiques précises, comme l’affaire Dreyfus, décrits par l’auteur dans cet ouvrage passionnant. À lire pour mieux comprendre les enjeux et les idées d’aujourd’hui.

Un tour de France littéraire, Le monde du livre à la veille de la Révolution

Le monde du livre à la veille de la Révolution

Robert Darnton

Gallimard

par (Libraire)
20 mars 2020

Un carnet tenu par un commis voyageur pendant un tour de France des libraires à la fin de l’ancien régime nous fait découvrir la chaîne du livre. La Société typographique de Neuchâtel qui l’emploie recueille ses commentaires et ses avis, enregistre les commandes. Tout un monde de colporteurs, de contrebandiers, d’aventuriers, se débat dans un environnement économique corrompu et fragile. On découvre les modes littéraires de l’époque et la diffusion des Lumières. Le livre fourmille de détails savoureux sur les libraires, les livres érotiques interdits, appelés philosophiques (sic) et l’ingéniosité déployée pour éviter les contrôles et la censure.

L'avenir des simples, Petit traité de résistance

Petit traité de résistance

Grasset

19,00
par (Libraire)
10 mars 2020

La simplicité est la sophistication suprême

Et si on reprenait le temps de vivre ? Au sens de s'approprier ou plutôt se réapproprier des activités élémentaires telles que cuisiner ou coudre. La société de consommation nous dépossède chaque jour un peu plus de notre savoir-faire sous prétexte de de nous éviter des taches déclarées peu gratifiantes. La cuisine est chronophage résumait un magazine et la perte de temps est un crime aux yeux de la modernité.
Ce petit traité de résistance est un réquisitoire contre toutes les dérives d'un modèle économique à bout de souffle. Il nous invite aussi à compter les animaux parmi les vivants et à renoncer à la consommation de viande. Un livre vibrant et dense.

Surtensions
par (Libraire)
25 février 2020

Victor Coste, capitaine au SDPJ 93

Le début du récit nous entraine dans le centre pénitentiaire de Marveil où règne une violence extrême.
Certains détenus sont dans des cellules d’isolement pour échapper aux châtiments divers auxquels la nature de leur crime ou leur fragilité physique les exposent. Un monde sans pitié. La suite nous fait partager le quotidien des policiers et des truands dans une intrigue mystérieuse. Le récit nous tient en haleine, sans répit, dans une course poursuite incessante. Avocats véreux, flics autoritaires enclins à s’affranchir des règles de droit commun, brigade policière dévolue totalement à son métier, délinquants rusés, toute une galerie de personnages donne puissance à cet univers. Les méthodes de recherche d’indices pour confondre les coupables sont décrites avec minutie et surprennent.
Un polar captivant qu’on lit en apnée !

Une machine comme moi
par (Libraire)
3 février 2020

Un robot trop humain ?

D’habitude la science-fiction nous déplace loin dans le temps, dans un monde qui porte des traces modifiées de notre présent. Ici c’est l’Angleterre des années 80 avec Margaret Thatcher premier ministre mais dans une histoire différente où Georges Marchais serait président en France et la guerre des Malouines perdue. On retrouve une atmosphère qui nous est familière où la technologie triomphante ne résout en rien les inégalités et les mouvements sociaux. Des robots sont chargés du ramassage des ordures et la notion d’emploi à vie est dépassée. Charlie acquiert un androïde très abouti, à l’aspect humain, que l’on programme selon le caractère que l’on souhaite lui donner.
Adam est capable d’assimiler des masses d’informations, d’analyser Shakespeare ou de digresser sur les essais de Montaigne. Mais son apprentissage ne lui permet pas de transiger sur les principes moraux. Il se révèlera incapable de mensonges et d’arrangements avec la réalité...
Un roman subtil et troublant.