Caroline P.

Conseillé par (Libraire)
5 septembre 2022

Une famille composée de trois enfants vit heureuse dans une maison parmi les collines. Un jour, la mère, femme aimante pour ses enfants et amoureuse de son mari disparaît. C'est alors tout un univers étrange tissé de mystères, de forces venues des profondeurs des âges qui s'ouvrent à notre monde rationnel. Bérangère Cornut nourrit ce texte de ses univers précédents pour créer un roman à la force des légendes ou des croyances ancestrales. A travers le récit d'une fratrie peu ordinaire, d'un père abandonné, on entre dans un royaume à la fois inquiétant et réenchanté où chaque personnage se débat entre incompréhension des événements et invention de son destin. Zizi Cabane n'est pas un roman familial comme les autres; il vous entraîne loin des chemins bien pavés de la saga ou du simple parcours d'individus vers un mystère et une poésie tout à fait nouveaux. L'écriture de Bérengère Cornut exprime le plaisir puissant à nommer les hommes, les lieux et les choses et affirme le pouvoir de la création.

Mercure de France

19,00
Conseillé par (Libraire)
5 septembre 2022

Neil, un jeune homme de 30 ans se rend à ses cours de civilisation pour adultes et écoute fasciné sa professeure Elizabeth Finch. Avec les années se noue une relation de maître à élève, dont Neil doit se contenter. C'est à la mort de sa chère professeure, qui lui lègue ses archives, qu'il s'autorise un acte d'amour bien particulier : achever la recherche sur Julien l'Apostat qu'elle n'a pas pu - ou pas voulu - écrire. L'amour de ce jeune homme pour une femme bien plus âgée est le portrait d'une admiration intellectuelle, d'une attirance pour le mystère d'une femme qui reste inaccessible.
Ce récit d'une relation atypique forme une sorte de diptyque avec le roman" La seule histoire", où Barnes représente ici une face moins sauvage de l'amour puisqu'il y décrit avec délicatesse et érudition les ressorts d'un amour platonique !
Caroline

Conseillé par (Libraire)
5 septembre 2022

Un couple au bord de la rupture entreprend le voyage de la dernière chance : quoi de mieux qu'une virée sous le soleil de Sicile pour recoller les morceaux ! C'est évidemment sans compter la succession de mauvaises initiatives dès leur arrivée sur l'île. Pourquoi vouloir absolument prendre la première sortie d'autoroute et s'engager sur un chemin hasardeux pour voir la mer... Ce caprice a des conséquences désastreuses, et achève leur tranquillité de couple et d 'esprit. La Sicile sous la plume de Ravey se transforme en Charybde et Scylla et le couple ne nage plus en eaux troubles mais coule à pic. Sous ses dehors de faux roman sentimental, on lit entre les lignes une dénonciation de l'égoïsme forcené de ces touristes petits-bourgeois face à la misère du monde. La mécanique d'écriture est implacable et satisfera les adeptes de l'auteur à l'ironie mordante. Un texte habilement engagé.

La fabrique du chic

Séguier

21,50
Conseillé par (Libraire)
26 mai 2022

un magnat de la presse, un maître des élégances

En juin 1920 paraît le premier numéro de Vogue à Paris. Plus qu'une nouvelle publication de presse, cet événement influencera les rituels de la Haute Couture inventée en France et toute l'industrie du luxe. Derrière ce succès construit avec les années et de nombreuses innovations éditoriales se cachent un homme, Condé Nast. Venu du Midwest, il est issu d'une lignée d'éditeurs de presse régionale que rien ne destine à devenir maître des élégances de toutes les grandes capitales mondiales. Mais son ambition est d'airain, ses idées révolutionnaires, faisant des magazines qu'il possède le creuset de grandes plumes et des avant-gardes internationales. Condé Nast résume à lui seul l'esprit d'aventure américaine, passant les crises, inventant un monde, celui du luxe. Jérôme Kagan raconte ce parcours d'exception et alterne sa biographie avec une plongée immersive dans la vie des bureaux parisiens du magazine Vogue. Très vivante revue des us et coutumes de ce monde d'influence.

Conseillé par (Libraire)
23 mai 2022

Hollywood n'est qu'une bourbeuse écurie d'Augias, vaste lupanar à ciel ouvert de villas avec piscine, où sexe, drogues et chantages sont les pratiques les plus courantes. Freddy Otash en est l'âme damnée, qui inspire James Ellroy depuis sa trilogie Underworld USA. Cet opus plagie avec jubilation le véritable journal de ce sulfureux personnage. Ici, rien des turpitudes des stars ne nous est dissimulé : pas un jour sans une frasque, et Freddy, ex-flic de L.A., passé détective privé se charge de fournir n'importe quoi à n'importe qui, de couvrir un scandale ou au contraire d'exploiter de vilains petits secrets au gré des bénéfices à faire ou du plaisir à prendre.
Ellroy ne dépeint pas seulement l'envers d'un décor mais bien la face indissociable de cette usine à rêves, bâtie sur des codes moraux idéalisés, galvaudés à chaque instant par ses hérauts. La frénésie qui se dégage de ces mémoires fictives raviront les adeptes d'un Ellroy sans filtre, qui éclabousse le lecteur de vérités crues.