Pour les commandes en retrait magasin, nous vous remercions d'attendre le mail de confirmation de mise à disposition avant de vous présenter à la librairie.

Roselyne R.

Le dit du mistral
par (Libraire)
8 novembre 2020

En ouvrant ce livre , vous allez entrer dans une fable où les anciens, Giono et Bosco auraient croisé les contemporains, Echenoz et Murakami .
Que de références, me direz vous.
Mais ici c'est avant tout l'histoire d'une amitié entre deux voisins, celle scellée un soir d'orage autour d'un mur en pierres qui s'est éboulé .
Et c'est le début d'une histoire rocambolesque qui va les entrainer à commencer des fouilles archéologiques illicites .
Dans ce conte provençal, fantaisiste et farfelu, nimbé d'érudition, vous allez prendre une sacrée bouffée d’oxygène et baguenauder dans la campagne du Lubéron, avec le le Mistral pour témoin .
Pour les amateurs de belles découvertes littéraires ...

Mauvaises herbes

Sabine Wespieser Éditeur

20,00
par (Libraire)
8 novembre 2020

Un père et sa fille, un magnifique matériau pour un des plus beaux premiers romans de cette rentrée littéraire.
Le roman débute sous les bombes à Beyrouth en 1983 au moment où cette petite fille sort de l'école en serrant la main de "son géant". En quelques lignes, on ressent les émotions partagées de ces deux êtres qui n'ont pas les mots pour se parler. Les gestes sont là mais les non-dits et les silences vont cristalliser leur relation.
Les mauvaises herbes vont pousser sur leurs balcons respectifs lorsque, devenue adulte, elle partira à Paris et que lui, le père fera le choix de rester au Liban .
Un véritable coup au cœur pour ce roman qui comblera toutes vos attentes notamment celle d'une écriture poétique et sensible.

Histoire du fils
15,00
par (Libraire)
14 septembre 2020

Avec une chronologie fantaisiste et débridée cernée d'ellipses, Marie-Hélène Lafon construit un roman attachant et crée une tension jusqu'à la dernière page.

Elle y construit le portait d'un fils privé d'un père et celui de sa mère, cette Gabrielle, affranchie et libre au mitan de ce vingtième siècle.

Douze tableaux se dessinent sous nos yeux ébahis par tant de virtuosité romanesque.

L'économie du récit crée un suspense, il oblige le lecteur à une bénéfique gymnastique de l'esprit à la fois nécessaire et impérieuse.

L'auteure reste le dépositaire de personnages ayant existé et qui lui ont confiés la matière pour écrire un si beau. roman.

Seule l'écriture de Marie-Hélène Lafon pouvait leur rendre un si bel hommage.

L'enfant céleste
17,00
par (Libraire)
7 septembre 2020

De la douceur

Dans ce délicat premier roman, Célian et sa mère sont unis par un lien ineffable qui va les emmener dans un lieu paradisiaque.
Cet enfant ne s'adapte pas à la vie scolaire et Mary décide après une rupture amoureuse de quitter la France avec lui. Ils partent pour l'Ile de Ven au large de la mer Baltique.
Au contact d'une nature accueillante, enveloppante et généreuse, la mère et le fils s'attachent à la vie d'un village et à ses habitants.
C'est ici qu'aurait vécu l'astronome Tycho Brahe et son odyssée leur sera racontée dans les moindres détails afin de mieux comprendre la présence du personnage d'Hamlet qui aurait inspiré Shakespeare.

Vous refermerez ce livre avec un vif sentiment de quiétude et de sérénité.

Une bête aux aguets

Éditions de L'Olivier

17,00
par (Libraire)
19 août 2020

Une lecture addictive et dérangeante

Préparez-vous à plonger en apnée dans ce texte déroutant à la croisée du "Horla" de Maupassant et de "Esprit d'hiver" de Laura Kasischke.

Vous allez entrer dans l'univers intime d'une jeune fille qui entend des voix et qui s'enferme dans une culpabilité dévorante.
On lit ce roman avec la peur au ventre, comme une expérience d'immersion dans le quotidien d'un être aux portes de la folie.

Un roman dont on va certainement parler dans cette nouvelle rentrée littéraire.