Rencontres

À venir

Tous les événements

Une semaine consacrée aux éditions Zulma à la librairie Coiffard
Avec Hubert Haddad
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d’intellectuel et d’artiste, avec des titres comme "Palestine" (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du "Nouveau Magasin d’écriture", ou le très remarqué "Peintre d’éventail" (Prix Louis Guilloux, Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre).

Dans "Un monstre et un chaos" aux éditions Zulma poursuit son travail gigantesque d'écriture et nous emporte à Lodz en 1941.

Chaïm Rumkowski prétend sauver son peuple en transformant le ghetto en un vaste atelier industriel au service du Reich. Mais dans les caves, les greniers, éclosent imprimeries et radios clandestines, les enfants soustraits aux convois de la mort se dérobent derrière les doubles cloisons… Et parmi eux Alter, un gamin de douze ans, qui dans sa quête obstinée pour la vie refuse de porter l’étoile. Avec la vivacité d’un chat, il se faufile dans les moindres recoins du ghetto, jusqu’aux coulisses du théâtre de marionnettes où l’on continue à chanter en sourdine, à jouer la comédie, à conter mille histoires d’évasion.

Hubert Haddad fait resurgir tout un monde sacrifié, où la vie tragique du ghetto vibre des refrains yiddish. Comme un chant de résistance éperdu. Et c’est un prodige.

Une rencontre animée par Lyonel Sasso.

Photo de l'auteur © Nemo Perier Stefanovitch


Une semaine consacrée aux éditions Zulma à la librairie Coiffard
Avec Marcus Malte
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Marcus Malte est né en 1967. On a comparé son univers romanesque à ceux de Jim Thompson, David Goodis ou Harry Crews… Avec la force et la maîtrise déjà affichées dans "La Part des chiens", et "Garden of love" (abondamment récompensé, notamment par le Grand Prix des lectrices de Elle, catégorie policier), Marcus Malte nous fascine par la violence et la tendresse de ses romans, par le charme au sens fort que donne aux rêves la puissance des mots. Après "les Harmoniques" (Gallimard), "Fannie et Freddie", puis "Le Garçon" qui obtient le Prix Femina 2016, Marcus Malte nous revient avec le saisissant "Aires".

Ils sont sur l’autoroute, chacun perdu dans ses pensées. La vie défile, scandée par les infos, les faits divers, les slogans, toutes ces histoires qu’on se raconte – la vie aujourd’hui, souvent cruelle, parfois drôle, avec ses faux gagnants et ses vrais loosers. Frédéric, lanceur d’alerte devenu conducteur de poids lourds, Catherine, qui voudrait gérer sa vie comme une multinationale du CAC 40, l’écrivain sans lecteurs en partance pour « Ailleurs », ou encore Sylvain, débiteur en route pour Disneyland avec son fils… Leurs destins vont immanquablement finir par se croiser.

Un roman caustique qui dénonce, dans un style percutant à l’humour ravageur, toutes les dérives de notre société, ses inepties, ses travers, ses banqueroutes. Et qui vise juste – une colère salutaire, comme un direct au cœur.

Une rencontre animée par Étienne Angot.
Photo de l'auteur © Francesco Gattoni.


EVENEMENT ANNULE LIBRAIRIE FERMEE
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Zulma, c'est ?
> une équipe éditoriale de cinq personnes
> la volonté de défendre une certaine idée de la littérature
> des romans, récits, nouvelles d’auteurs contemporains de langue française ou en traduction – de la fiction pour nous parler du monde
> un graphisme original créé par David Pearson en 2006
> des auteurs du monde entier : Jacques Stephen Alexis, Abdelaziz Baraka Sakin, Benny Barbash, Bergsveinn Birgisson, Jean-Marie Blas de Roblès, Eileen Chang, Boubacar Boris Diop, Pascal Garnier, Hubert Haddad, Hwang Sok-yong, Ferenc Karinthy, Dany Laferrière, Marcus Malte, R. K. Narayan, Audur Ava Olafsdottir, Miquel de Palol, Nii Ayikwei Parkes, Leo Perutz, Ricardo Piglia, Zoyâ Pirzâd, Razvan Radulescu, Jacques Roumain, William Saroyan, Rabindranath Tagore, Pramoedya Ananta Toer, David Toscana, Marie Vieux-Chauvet, Abdourahman A. Waberi, Benjamin Wood, …
> des traducteurs chevronnés

Et Catherine Henry sera à la librairie pour vous en parler toute la journée, côté Tome 1 !

Événements passés

Archives

RENCONTREE ANNULEE LIBRAIRIE FERMEE
Avec Frédéric Pommier
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Journaliste à France Inter, Frédéric Pommier est l’auteur de trois livres publiés au Seuil et d’une pièce de théâtre publiée chez Actes Sud.

Dans "Suzanne" aux éditions des Équateurs (paru en 2018), qui a reçu un beau succès en librairie, Frédéric Pommier explorait la mémoire d’une femme lucide et battante, sa grand-mère, emblématique de sa génération. Il interroge la manière dont sont traités nos aînés, mais aussi les soignants. Avec humour et tendresse, il nous plonge dans une histoire d'amour et de transmission où, en dépit des drames et de la violence, triomphent le rire et la passion.

Dans son dernier ouvrage, "Le quart d'heure de célébrité", Frédéric Pommier, nous livre des chroniques de gens ordinaires devenus extraordinaires. Ce sont des « anonymes » que l’actualité a propulsés, parfois malgré eux, sur le devant de la scène. Des héros et héroïnes des temps modernes, des phénomènes, des victimes, des rebelles, des audacieux, des courageux et des courageuses.

Une miraculée de l’Himalaya, un chômeur sommé de «traverser la rue», une étudiante qui a tenu tête à son harceleur, un tranquille retraité pris pour un assassin, un sans-papier qui s’est mué en Spiderman, une Bretonne jaune de colère, un écolo qui se perche dans les arbres pour leur sauver la vie...

Avec humour et son sens tout particulier de l’humain, Frédéric Pommier raconte leurs histoires. Il raconte aussi notre époque.

Crédit photo © Emmanuelle Marchadour.


Un meurtre non élucidé, un écrivain à la rescousse
Avec Joël Dicker
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Joël Dicker est né en 1985 à Genève où il vit toujours. Ses romans sont traduits dans le monde entier et sont lus par des millions de lecteurs. Son œuvre a été primée dans de nombreux pays. En France, il a reçu le Prix Erwan Bergot pour "Les Derniers Jours de nos pères", puis le Prix de la vocation Bleustein-Blanchet, le Grand prix du roman de l’Académie française et le Prix Goncourt des Lycéens pour "La Vérité sur l’Affaire Harry Québert". Ce dernier roman a aussi été élu parmi “les 101 romans préférés des lecteurs du Monde” et a été adapté en série télévisée par Jean-Jacques Annaud. Après "Le Livre des Baltimore" en 2015, "La Disparition de Stephanie Mailer" en 2018, paraît cette année "L’Énigme de la chambre 622" toujours aux éditions De Fallois.

Dans ce plus récent roman, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, une nuit de décembre, dans les Alpes suisses mais l’enquête de police n’aboutira jamais.

Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu'un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire. Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.

Dédicace de l'auteur de 11h15 à 13h15 au Tome 1.
(Photo de l'auteur © Jeremy Spierer)


La géographie de l'intime
Avec Erik Orsenna
Le , Amphi Kerneïs

Malheureusement la rencontre est reportée ultérieurement! Restez connectés pour connaître la prochaine date prévue.

Erik Orsenna, membre de l'Académie Française depuis 1998, a une vie passionnante. Il écrit sept romans parallèlement à ses activités administratives, dont "La Vie comme à Lausanne", prix Roger Nimier 1978, et "L'Exposition coloniale", prix Goncourt 1988, "Madame Bâ", "L’Entreprise des Indes" et "Mali, ô Mali". Plus jeune il a été chercheur et enseignant dans le domaine de la finance internationale et de l'économie du développement, puis conseiller culturel à l'Elysée, conseiller d'État depuis juillet 2000, et actuellement Conseiller d’État honoraire. En plus de l'écriture, les voyages, la mer et la musique tiennent une place essentielle dans sa vie et dans ses livres. Il écrit aussi trois petits précis de mondialisation en prenant pour point de départ le coton, l’eau et le papier, des biographies et livres sur la grammaire et la langue française.

Avec "Briser en nous la mer gelée" (Gallimard) voici l’histoire d’un amour fou, nous dit Erik Orsenna. « Et voici une lettre, une longue lettre envoyée à Madame la juge, vice-présidente aux affaires familiales.
En nous divorçant, Suzanne et moi, le 10 octobre 2011, elle n’a pu s’empêcher de soupirer : « dommage, je sentais beaucoup d’amour en vous ».
Comme elle avait raison !
Mais pour nous retrouver, pour briser en nous la mer gelée, il nous aura fallu voyager.
Loin en nous-mêmes, pour apprendre à ne plus trembler.
Et loin sur la planète, jusqu’au Grand Nord. »

Cette rencontre est animée par Cécile Charonnat, et se déroulera à l'Amphi Kernéïs à la faculté de médecine, en partenariat avec l'Université Permanente.
(Photo de l'auteur © Francesca Mantovani / Gallimard)