Rencontres

Aujourd'hui

Avec deux des quarante contributeurs : Marie Nimier et Jérôme Attal
Avec Jérôme Attal , Marie Nimier
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Les éditions du Serpent à Plumes ont une histoire riche en rebondissements. Au départ, cette maison créée en 1988 par Pierre Astier, et Pierre Bisiou, sort une revue trimestrielle, qui veut "touchez la différence". Alors sont réunies des fictions courtes d'auteurs étrangers mais pas seulement. Ce n'est que plus tard, en 1993, que la maison édite ses premiers romans. Après des hauts et des bas financiers, rachats, le Serpent à Plumes reprend ses plumes en 2009, redevient indépendante et est dirigée par Xavier Belrose et Pierre Bisiou.

En novembre 2018 et à l'occasion des trente ans de la maison, l'édition d’une revue hors-série vient célébrer une histoire éditoriale forte, et met à contribution quarante auteurs et autrices dans "Le Serpent à Plumes - La Revue - 40 Récits et Fictions courtes".
On peut y découvrir les fictions courtes d'Hubert Haddad, Claro, Valérie Tong Cuong, Amin Zaoui, Arno Bertina, Aminata Sow Fall, Éric Faye, Ariane Bois, Fawaz Hussain, Richard Morgièvre, etc. Et parmi eux deux écrivains, Marie Nimier et Jérôme Attal seront présents pour cette soirée de lancement pour nous faire part de leur engagement littéraire aux côtés du Serpent à Plumes.

Plus d'informations

À venir

Tous les événements

Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Michel Tual sera en signature au Tome 1 pour son dernier ouvrage, Terres d'Estuaire aux éditions d'Orbestier. L'occasion de découvrir ou redécouvrir nos paysages portuaires mis en peinture par le peintre couëronnais.


Aliénor d’Aquitaine reine d'Angleterre dans l'Europe médiévale
Avec Clara Dupont-Monod
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »
Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Cœur de Lion.

Clara Dupont-Monod est diplômée en ancien français. Journaliste, elle est autrice de plusieurs romans dont "La Passion selon Juette" (Grasset, 2007/ LDP) et plus récemment "Le roi disait que j’étais diable" (Grasset, 2014).

Photo Clara Dupont-Monod © Olivier Roller


"Ça raconte Sarah" aux éditions de Minuit
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Nous sommes très heureux de recevoir la talentueuse Pauline Delabroy-Allard. Primo-romancière, "Ça raconte Sarah" est un grand coup de coeur de l'équipe.

"Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S."

© photo : Delphine Chanet

Événements passés

Archives

Animée par Marie-Laure
Avec Adrien Bosc
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Adrien Bosc est né en 1986 à Avignon. En 2014, il reçoit pour son premier roman, "Constellation", le Grand Prix du roman de l’Académie française, ainsi que le Prix de la Vocation. Fondateur des éditions du sous-sol, il est par ailleurs éditeur au Seuil.

"Capitaine", collection La Bleue, éditions Stock :
Le 24 mars 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille, avec à son bord les réprouvés de la France de Vichy et d’une Europe en feu, les immigrés de l’Est et républicains espagnols en exil, les juifs et apatrides, les écrivains surréalistes et artistes décadents, les savants et affairistes. Temps du roman où l’on croise le long des côtes de la Méditerranée, puis de la haute mer, jusqu’en Martinique, André Breton et Claude Lévi-Strauss dialoguant, Anna Seghers, son manuscrit et ses enfants, Victor Serge, son fils et ses révolutions, Wifredo Lam, sa peinture, et tant d’inconnus, tant de trajectoires croisées, jetés là par les aléas de l’agonie et du hasard, de l’ombre à la lumière. Ce qu’Adrien Bosc ressuscite c’est un temps d’hier qui ressemble aussi à notre aujourd’hui. Un souvenir tel qu’il brille à l’instant d’un péril.


Vamos a bailar el tango
Du au , Le Grand T

Du vendredi 9 au dimanche 11 novembre, partez découvrir l'Amérique du Sud avec la nouvelle édition des rencontres littéraires consacrée à l'Argentine et l'Uruguay. En partenariat avec le Grand T et la librairie Coiffard, de nombreuses manifestations culturelles vous seront proposées.

Au programme, il y a aura du tango, des labyrinthes, des lectures, des débats, des bandes-dessinées et bien d'autres choses encore. Forcément on parlera de Jorge Luis Borgès, figure emblématique de la littérature argentine, sans laisser de côté les voix des femmes argentines telle que celle de Laura Alcoba ou d'Elsa Osorio. L'Histoire politique de cette région du monde sera aussi au cœur de nombreuses problématiques : l'exil, la dictature, et de nombreuses autres notions seront questionnées à travers leur lien avec l'écriture et la création. Des projections cinématographiques seront aussi l'occasion de (re)découvrir les œuvres sud-américaines.

Programme complet et détaillé sur http://impressionsdeurope.com/index.html

Avec le soutien du Conseil régional des Pays de la Loire, de la Ville de Nantes, du Conseil départemental de Loire-Atlantique, du Ministère de la Culture Centre national du livre, de la SOFIA, de la Fondation Jan Michalski (s.r.), d’Optique Le Provost, du Ministère de la Culture d’Uruguay et avec le concours des Ambassades d’Argentine et d’Uruguay à Paris.


    Les liens complexes de la filiation
    Avec Elisa Shua Dusapin
    Le , Librairie Coiffard - Tome 1

    Née en 1992 d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Diplômée en 2014 de l’Institut littéraire suisse de Bienne (Haute École des Arts de Berne), elle se consacre à l’écriture et aux arts de la scène, entre deux voyages en Asie de l’Est. Son premier roman "Un Hiver à Sokcho" aux éditions ZOE avait reçu un bel accueil en librairie et notamment le Prix Régine Deforges 2017.

    Son nouveau roman aux éditions ZOE, "Les Billes de Pachinko", raconte l'histoire de Claire qui va avoir trente ans et passe l’été chez ses grands-parents à Tokyo. Elle veut convaincre son grand-père de quitter le Pachinko qu’il gère pour l’emmener avec sa grand-mère revoir leur Corée natale, où ils ne sont pas retournés depuis la guerre. Le temps de les décider à faire ce voyage, Claire s’occupe de Mieko, une petite Japonaise à qui elle apprend le français. Elisa Shua Dusapin propose un roman de filiation, dans lequel elle excelle à décrire l’ambivalence propre aux relations familiales. Elle dépeint l’intériorité de ses personnages grâce à une écriture dépouillée et plonge le lecteur dans une atmosphère empreinte d’une violence feutrée où l’Extrême-Orient joue son rôle.

    Ce roman a été sélectionné pour le Prix du Roman Coiffard 2019.