Rencontres

Aujourd'hui

Le mois du polar c'est aussi pour la jeunesse!
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Tu as entre 7 et 12 ans?
Viens découvrir Lucien et Hermine, les petits enquêteurs de Sophie Adriansen !
Après une rencontre et lecture autour de l'auteure à 15h30, Sophie Adriansen donnera le top départ du jeu de piste inspiré de sa série de livres "Lucien et Hermine, apprentis chevaliers". Entre 16h et 18h, tu pourras te faire dédicacer tes livres.
Tu peux venir quand tu veux à la librairie pour participer au jeu de piste du samedi 19 au samedi 26 janvier. A bientôt!

Plus d'informations

À venir

Tous les événements

Le mois du Polar à la librairie Coiffard
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Hervé Le Corre nous fera le plaisir de venir à la librairie pour son roman "Dans l'ombre du brasier" aux éditions Rivages.
La rencontre sera animée par Coralie Sécher.

"La "semaine sanglante" de la Commune de Paris voit culminer la sauvagerie des affrontements entre Communards et Versaillais. Au millieu des obus et du chaos, alors que tout l'Ouest parisien est un champ de ruines, un photographe fasciné par la souffrance des jeunes femmes prend des photos "suggestives" afin de les vendre à une clientèle particulière. La fille d"un couple disparait un jour de marché. Une course contre la montre s'engage pour la retrouver.
Dans l'esprit de L'Homme aux lèvres de saphir (dont on retrouve l'un des personnages), Hervé Le Corre narre l'odyssée tragique des Communards en y mêlant une enquête criminelle haletante. "


Le mois du Polar à la librairie Coiffard
Le , Espace Cosmopolis

L'auteur français de roman policier Colin Niel sera à l'espace Cosmopolis à Nantes pour une rencontre autour de "Sur le ciel effondré", dernier tome paru de la saga guyanaise de l'auteur.
La rencontre sera animée par Cécile Charonnat.

Sur le ciel effondré, aux éditions du Rouergue:

"En raison de sa conduite héroïque lors d’un attentat en métropole, l’adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, là où elle a grandi. Au bord du fleuve, il lui faut supporter de n’être plus la même, une femme que sa mère peine à reconnaître, de vivre aussi dans une ville qui a changé au voisinage des rives du Suriname, avec leurs commerces chinois, leurs dancings et leurs bordels, les filles dont rêvent les garimpeiros qui reviennent des placers aurifères. Et après les derniers spots de vie urbaine s’ouvre la forêt sans bornes vers les mythiques Tumuc-Humac, le territoire des Wayanas, ces Amérindiens qui peu à peu se détachent de leurs traditions, tandis que s’infiltrent partout les évangélistes. C’est là que vit Tapwili Maloko, le seul homme qui met un peu de chaleur dans son cœur de femme. Aussi, lorsque de sombres nouvelles arrivent de Wïlïpuk, son village à plusieurs heures de pirogue, hors de question qu’Angélique ne soit pas de la partie. Pour elle s’engage l’épreuve d’une enquête dans la zone interdite, ainsi qu’on l’appelle parfois. Et pour affronter le pire, son meilleur allié est le capitaine Anato, noir-marron comme elle, et pour elle prêt à enfreindre certaines règles.
Avec cette héroïne que ses colères tiennent comme une armure, Colin Niel nous fait entrer dans une Guyane secrète, qui n’a pas tout perdu de ses pouvoirs anciens, lorsque les hommes vivaient auprès des dieux."


L'auteur espagnol à Nantes pour les 100 ans de la librairie
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Auteur de "La tristesse du samouraï", "La maison des chagrins", "La veille de presque tout" et "Toutes les vagues de l'océan", Víctor del Árbol a été maintes fois récompensé pour ses excellents romans noirs. Les lecteurs seront heureux d'apprendre que cette année 2019 débutera avec une nouveauté : "Par-delà la pluie". L'auteur espagnol sera là pour parler de son nouveau roman le mardi 29 janvier à 19h.
C'est lui également qui tirera au sort les bulletins gagnants de notre jeu concours à 18h.

Événements passés

Archives

Dédicace à la librairie
Avec Amélie Nothomb
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Mot épicène = qui a la même forme aux deux genres, correspondant aux deux sexes

Depuis 1992 et "Hygiène de l'assassin", tous les livres d'Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l'Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son œuvre. Ses œuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Après "Frappe-toi le cœur" en 2017, elle revient cette année avec un nouveau roman "Les prénoms épicènes". Beaucoup de mystère entoure chaque année son nouveau roman, et pour ne pas déroger à la règle, une seule phrase fait office de résumé du livre et laisse le lecteur à son imagination. Cette phrase, la voici :

« La personne qui aime est toujours la plus forte. »

Photo Amélie Nothomb © Production Iconoclast Image / Jean-Baptiste Mondino.


Un premier roman aux éditions Liana Levi
Avec Estelle-Sarah Bulle
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d’un père guadeloupéen et d’une mère ayant grandi dans un village traversé par la frontière franco-belge. Après des études supérieures à Paris et à Lyon, elle a travaillé pour des cabinets de conseil puis pour différentes institutions culturelles, dont le musée du Louvre et le parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville. Elle vit dans le Val-d’Oise. "Là où les chiens aboient par la queue", aux éditions Liana Levi, est son premier roman.

Nous avons sélectionné ce livre pour le prix du roman Coiffard 2019.

Dans la famille Ezechiel, il n’y a pas d’autre héritage que la parole. Pas d’argent, car le grand-père, coupeur de canne à sucre au fin fond de la campagne guadeloupéenne, l'a dilapidé. Pas de terres, car il les a distribuées à tout va. Pas d’albums photo, car la grand-mère est morte trop tôt pour transmettre son portrait à leurs trois enfants : Antoine, Lucinde et Petit-Frère. Ce sont donc les mots de ces trois-là que la petite-fille, une jeune femme née en banlieue parisienne que son identité métisse rattrape, va chercher à capturer au fil de longues conversations. Comme toujours chez les Ezechiel, c'est Antoine, l’aînée, qui mène le jeu. Étrangement belle, un peu baroque (carrément «dek-dek», disent son frère et sa sœur), sans concession envers tout ce qui entrave sa liberté, Antoine a le cœur droit et la mémoire sans faille. Dans un récit bouillonnant, complété par les souvenirs des autres membres de la famille, elle raconte à sa nièce son incroyable destinée qui épouse l’histoire de l'île dans la seconde moitié du XXe siècle.


Carole Fives, fine portraitiste de la famille contemporaine
Avec Carole Fives
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

ATTENTION, RENCONTRE REPORTEE

Après "C'est dimanche et je n'y suis pour rien", et "Une femme au téléphone", Carole Fives réitère avec un roman au titre à rallonge pour nous "Tenir jusqu'à l'aube". Un beau pari qu'elle tient une troisième fois dans la collection L'arbalète de Gallimard.

À propos de son nouveau roman :

« Et l'enfant ? / Il dort, il dort. / Que peut-il faire d'autre ? »
Une jeune mère célibataire s'occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans crèche, sans famille à proximité, sans budget pour une baby-sitter, ils vivent une relation fusionnelle. Pour échapper à l'étouffement, la mère s'autorise à fuguer certaines nuits. À quelques mètres de l'appartement d'abord, puis toujours un peu plus loin, toujours un peu plus tard, à la poursuite d'un semblant de légèreté. Comme la chèvre de Monsieur Seguin, elle tire sur la corde, mais pour combien de temps encore ?
On retrouve, dans ce nouveau livre, l'écriture vive et le regard aiguisé de Carole Fives, fine portraitiste de la famille contemporaine.