Vos libraires sont disponibles du lundi au samedi de 10h à 19h

Du Darfour à l'Italie, le destin d'une femme exceptionnelle dans les griffes de l'Histoire et de l'esclavage
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Coiffard - L'Échelle

Véronique Olmi est née à Nice et vit à Paris. Comédienne, romancière et dramaturge, elle a publié chez Albin Michel trois romans, "Nous étions faits pour être heureux" (2012), "La nuit en vérité" (2013), "J’aimais mieux quand c’était toi" (2015) et deux pièces de théâtre "Une séparation" (2014) et "Un autre que moi" (2016).

Henri Copin, membre de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, nous fera l'honneur d'animer cette rencontre.

"Bakhita" est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d’évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d’âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu’elle soit razziée.

Enlevée à l’âge de 7 ans vers 1876 dans son village du Darfour, Bakhita a connu toutes les horreurs de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie avec qui elle quitte le Soudan, elle est offerte à un couple de Vénitiens.
Placée quelques mois par ses maîtres chez les Sœurs de la Charité canossienne, elle demande à être baptisée et à rester auprès des religieuses. Après un procès retentissant intenté par ses maîtres, elle est finalement affranchie et rentre dans les ordres. Désormais, elle incarne pour tous l’esclave convertie et sauvée par le christianisme et devient malgré elle, objet de propagande sous Mussolini.

Photo : Véronique Olmi © Astrid di Crollalanza