En sélection pour le Prix du Roman Coiffard 2019
Avec Jean-François Haas
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Jean-François Haas avec son roman "Tu écriras mon nom sur les eaux", aux éditions du Seuil est un coup de coeur, au point qu'il nous a donné envie de l'intégrer à la sélection du Prix Coiffard 2019. A travers l'histoire d'un homme, Tobie, c'est un portrait du XXème siècle que brosse Jean-François Haas. Portée par un souffle romanesque, sa plume nous touche et fait mouche! "Ne rendez à personne le mal pour le mal, recherchez ce qui est bien devant tous les hommes" écrit Saint Paul dans l'épître aux Romains.Cette phrase pourrait se trouver en exergue du roman, comme un rappel, tant Haas nous plonge dans le coeur de l'Humanité. Religions, guerres, xenophobie, fraternité, solidarité ... quand un homme meurt après cent ans, il a le temps de vivre tous les affres et tous les bonheurs du monde.

« Tu as voulu me tuer… Tu es comme ton père… Va-t’en de chez nous, maintenant ; je ne veux plus jamais te voir ici. » Tobie Ruau, né en 1895, est chassé à dix-sept ans par son parâtre de l’Essert-d’en-Haut, en Suisse. Il se met en quête de son père biologique et traverse l’océan pour le rejoindre aux États-Unis et tenter d’y vivre le rêve américain. Son chemin lui fait rencontrer un autre immigré, Isaac Milstein, toujours habité par sa femme et son fils disparus lors de la fusillade de l’escalier d’Odessa en 1905. Tobie parcourt la quasi-totalité d’un siècle violent et déchiré, où les hommes n'ont jamais autant cherché à devenir plus humains mais ont abdiqué leur humanité. C’est un être assumant tout ce qu’il a été, qui se confie, dans les dernières années de sa vie, à son arrière-petit-neveu Jonas, offrant à celui-ci, par ses récits et ses confidences, de revivre ses aventures, ses combats, sa soif de justice, ses désillusions et de s’interroger sur lui-même, « car ce que sont les autres, c’est nous ». Dans ce magnifique roman d’aventures et de méditations, rédigé comme un western initiatique, Jean-François Haas donne toute la mesure de ses grandes qualités de narrateur, habile à manier plusieurs destins, et d’humaniste hanté par la question du mal et du salut.

Jean-François Haas est suisse. La plupart de ses précédents livres (cinq romans et un recueil de nouvelles, tous publiés au Seuil) ont été couronnés de prix ; certains ont été traduits en allemand et en roumain.