La Thèse
EAN13
9782070250035
ISBN
978-2-07-025003-5
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
376
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
250 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
Cette «thèse» de Ch. Péguy date de 1910. On en est averti au début du manuscrit, par une allusion du texte à la fondation des Universités populaires. Le titre du fragment : «De la situation faite à l'histoire dans la philosophie générale du monde moderne», en indique le thème fondamental : l'envahissement de tous les domaines par la discipline historique ; le monde moderne veut transformer la réalité en objet d'histoire ; par exemple, le philosophe ne veut plus être qu'historien de la philosophie afin de ne pas prendre une position personnelle. En cela l'humanité serait devenue scientifique. Le but serait d'épuiser la réalite. Mais les difficultés surgissent dès que l'historien aborde l'histoire des sciences. La réalité se défend. Un dialogue socratique avec Halévy et Benda, des réflexions sur les mathématiques, la douleur, le langage, la compétence, l'innocence, la défense de la culture, enrichissent ce thème central. La Thèse reprend donc la critique de la méthode historique moderne ; elle attaque le «parti intellectuel» au nom de la philosophie bergsonienne et de
la sagesse antique. Un inédit de cette importance est particulièrement précieux, et la NRF, qui a publié les œuvres
complètes de Charles Péguy, est heureuse de l'offrir aux fidèles du grand écrivain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Charles Péguy