Conseils de lecture

13,90
par (Libraire)
25 janvier 2022

Conseillé par Mathilde et Caroline

Malik a envie de tout faire sauter. Sans rire. Il a fabriqué trois bombes qu’il est prêt à faire exploser. Mais pas avant de raconter pourquoi. Il ne veut pas que les policiers, la justice, la société, accusent les mauvaises personnes. C’est sa décision. Et rien ne le fera changer d’avis.
Dans ce roman, c’est Malik, 19 ans, qui prend la parole. Il aime les montagnes, la randonnée, Fatima, son père. Il nous raconte un peu de lui pour comprendre pourquoi il a décidé de perpétuer un attentat.
C’est un roman coup-de-poing droit au cœur, à la fois court et puissant.
A partir de 14 ans.


17,00
par (Libraire)
25 janvier 2022

Conseillé par Caroline, Anaëlle et Coralie

Hidalgo est un homme solitaire, au passé sombre et mystérieux. Lorsqu’il pose les pieds en Amérique, il pense tourner le dos à son ancienne vie. À aucun moment, il ne souhaite adopter et élever six orphelins. Pourtant, le destin s’en mêle et met sur sa route six jeunes enfants cabossés par la vie. Commence un long périple, fait de rencontres et de beaucoup de dangers à la recherche d’un lieu de vie idéal. Hélas, le passé d’Hidalgo ressurgit rapidement, risquant de mettre toute sa famille en péril.
Taï Marc Le Thanh signe un roman fort, qui prend aux tripes. Et si nous pouvons vous donner un conseil, c'est bien celui de ne pas passer à côté de cette lecture ! Dès 13 ans.


Les Éditions du Sonneur

18,00
par (Libraire)
25 janvier 2022

Conseillé par Coralie, Manon R, Stéphanie, Caroline et Rémy

Il y a Toya. Sauvage et libre, jeune et naïve encore - semblant invincible et puissante. Il y a aussi Pilar, sa mère, la cuisinière de la famille de la Marquise. Sa cuisine est unique, sincère et réconfortante.
Mais Pilar est sur la réserve car elle sait qu'à tout moment, elle peut se faire chasser de sa maison, de cette terre de rizières dans le delta de l'Ebre sur laquelle son mari s'épuise. Alors elle plie le dos et s'accommode des exubérances et des humeurs.

Carlos est le fils unique de la famille qui vit au château et il est probablement plus inquiétant encore que sa mère la Marquise. Il taille les oreilles de ses chiens en pointe et les affame pour qu'ils puissent attaquer quand il le décidera.

Dans le reste de l'Espagne, la révolte gronde. Les militants s'organisent et le domaine ne sera pas en reste. Au milieu de cet embrasement, Toya est une figure libre, entière.

"L'autre moitié du monde" raconte une révolte nationale et intime, le sel de l'océan qui se mêle au soleil percutant et aux orages libérateurs.
"Ça lui emplit les narines - la tiédeur du sable et l'émergence des joncs, la surface mobile de l'eau et le fouillis des berges. Il y a du sel et des libellules. De sombres bêtes gîtent dans les coins, araignées ou serpents. Surtout, il y a l'ampleur, avec la mer et ses possibles. Le delta tout entier niche dans la tignasse de Toya."
Sélection pour le Prix du roman Coiffard 2022


19,99
par (Libraire)
25 janvier 2022

Conseillé par Coralie

Amalia est efficace et sérieuse. Elle remplit ses journées de son travail énergivore, de sa fille à aller chercher à l'école, des jouets à ranger dans la maison, de sa belle-fille fan de vidéo de beauté sur les réseaux sociaux et de son conjoint qui voudrait tant faire l'amour alors qu'elle est épuisée.
Malgré sa super efficacité, Ama s'épuise et, lorsque son médecin lui dit de temporiser, elle semble perdue. Elle va alors profiter de ces moments pour se ressourcer, profiter des siens, lâcher prise surtout.
Amalia appelle à la sororité, à la bienveillance. Cette bande dessinée est d'une douceur réconfortante et sensible. Au coeur du tumulte du quotidien, Amalia est une belle invitation à lâcher prise, à se recentrer sur soi et sur ceux qu'on aime.


15,00
par (Libraire)
25 janvier 2022

Conseillé par Coralie et Stéphanie

Dans son nouveau récit autobiographique, Julia Kerninon dresse le portrait d'une femme multiple et unique à la fois, elle invite à un voyage intime et universel et nous emporte avec elle dans une haute vague avant de "toucher la terre ferme", titre de son livre.
Julia Kerninon interroge l'amour maternel, la féminité, les addictions, les questionnements éternels, les attentes de la société aussi, des autres et l'envie de tout envoyer valser parfois. Elle y ajoute l'amour incandescent qu'elle a pour son mari, son besoin de lui, sa certitude quant à sa position de père, et d'amoureux aussi.
Elle raconte ce passage de statut de jeune femme à celui de mère, ce poids qui enserre le coeur autant que l'amour éprouvé. Elle dit aussi les douleurs, l'épuisement, les doutes mais encore la beauté, les instants de grâce, les émotions sublimes.
Au sein de sa petite histoire, elle parle intimement à chacun de nous, que l'on soit mère ou non. Elle apporte, avec la poésie de son texte, une universalité touchante, une douceur bienvenue et des émotions à fleur de peau.